Comment est Fabriqué le Similicuir?

Boîte à Bijoux, Ecologie

Comment est Fabriqué le Similicuir?

de lecture - mots

Qu'est-ce qu'un tissu en similicuir ?


Le faux cuir, appelé aussi cuir synthétique, est une alternative au cuir véritable à base de pétrole, de matières végétales ou de matériaux plastique recyclés. Bien que le faux cuir possède les mêmes caractéristiques que le cuir véritable, il n'est pas nécessaire de faire du mal au animaux pour fabriquer cette substance.

Tout comme le cuir véritable, le faux cuir est doux au toucher et résiste à l'eau et à l'humidité. Par conséquent, ce tissu est très résistant aux taches, et il est facile à nettoyer. Bien que le cuir synthétique soit moins durable que le cuir véritable, il résiste aux abrasions, aux chocs et aux coupures, ce qui en fait un tissu idéal pour l'ameublement des maisons.

tissu similicuir

La plupart des fabricants de cuir synthétique fabriquent cette substance dans les mêmes couleurs que le cuir véritable, mais il est possible de fabriquer du faux cuir de n'importe quelle couleur. Par conséquent, certains fabricants expérimentent en fabriquant du cuir synthétique jaune, vert, violet ou même bleu pour différencier leurs produits du marché du cuir véritable.

Étant donné que le faux cuir isole presque aussi bien la chaleur corporelle que le cuir normal, il s'agit d'un tissu très utilisé pour les vêtements d'extérieur tels que les vestes et les manteaux. À moins de l'inspecter de près, il est souvent très difficile de faire la différence entre le cuir véritable et le faux cuir. Toutefois, même les amateurs de tissus les moins avertis peuvent généralement faire la différence entre le cuir synthétique et le cuir véritable par la texture du rendu ; le cuir synthétique ressemble à du plastique au toucher, ce qui est le principal élément qui différencie ce type de tissu du cuir véritable.

Alors que les défenseurs des droits des animaux vantent les mérites du similicuir puisqu'il ne nécessite pas de tuer des vaches ou d'autres animaux, les défenseurs de l'environnement, quand à eux, déplorent le fait que le cuir synthétique ne se biodégrade pas et que la production de cette substance libère des produits chimiques nocifs dans l'environnement.

Ces dernières années, cependant, certains fabricants ont commencé à produire du cuir synthétique d'origine végétale, ce qui semble résoudre à la fois les problèmes éthiques liés à la production de cuir véritable et les problèmes environnementaux liés à la production de faux cuir.


Histoire du Similicuir

L'une des premières formes de similicuir était appelée Presstoff, qui est encore produit aujourd'hui. Ce tissu a été inventé en Allemagne ( ersatz ), et a été largement utilisé dans l'effort de guerre, car l'utilisation du cuir véritable était strictement rationné. Cependant, la production de Presstoff n'a jamais été très populaire en dehors de l'Allemagne, et les consommateurs ont rapidement préféré d'autres types de cuir présentant des caractéristiques techniques plus intéressantes.

Le cuir synthétique est apparu sur la scène internationale avec l'invention du Naugahyde en 1920. Cette substance a été inventé par la compagnie américaine "Rubber Company", qui avait été fondée en 1892. Après des années de recherche assidue, les ingénieurs de la société Rubber ont mis au point cette alternative viable au cuir, qui était à l'origine utilisé pour les sacs à main.

Pendant des années, le nom de marque "Naugahyde" est resté synonyme de cuir synthétique. Cette substance est devenue populaire dans diverses applications industrielles tout au long des années 1930 et, dans les années 1940, les forces armées américaines ont utilisé le Naugahyde notamment pendant la guerre.

Si certains historiens affirment que l'histoire du faux cuir remonte au 15e siècle, les premières tentatives chinoises de fabrication de cuir synthétique n'ont jamais réellement abouti. Ce n'est qu'avec le développement des plastiques à base de pétrole à la fin du XIXe siècle qu'il est devenu possible de produire en masse une alternative viable au cuir.

Suivant l'exemple de Rubber, diverses autres entités ont commencé à fabriquer des produits en cuir artificiel à partir des années 1950. Si le Naugahyde est resté la référence du cuir synthétique dans l'esprit des consommateurs jusqu'à la fin du 20e siècle, des concurrents ont progressivement commencé à supplanter la domination de cette marque sur le marché du cuir artificiel.

Dans les années 1970, le mouvement écologiste a sensibilisé le public aux dangers des tissus synthétiques, et la perception publique de la production de faux cuir a pris un tour négatif. Au cours des dernières décennies, divers fabricants ont commencé à créer des alternatives de faux cuir qui ne sont pas fabriquées à partir de plastiques pétroliers non biodégradables et nocifs pour l'environnement.

Bien que ces tentatives aient été infructueuses, quelques entreprises ont réussi à créer des versions non-PVC du cuir artificiel au cours des dernières années. Toutefois, jusqu'à présent, ces formes végétales de cuir artificiel n'ont pas réussi à s'imposer sur le marché mondial, en cause leur fragilité.


Comment le tissu en similicuir est-il fabriqué ?

Les fabricants utilisent une grande variété de procédés de production différents pour fabriquer du faux cuir. Le presstoff, par exemple, est fabriqué en traitant la pâte à papier avec un type spécial de résine qui confère à ce matériau d'origine végétale une plus grande durabilité. Cependant, le fait que cette alternative au cuir se désagrège dans des conditions humides et ne peut supporter aucune flexion cela a empêché de développer une production généralisée de Presstoff.

usine fabrication similicuir

La plupart des similicuirs disponibles sur le marché aujourd'hui sont constitués d'un textile de base recouvert d'une matière plastique. Les deux plastiques les plus couramment utilisés dans la production de cuir synthétique sont le polyuréthane (PU) et le chlorure de polyvinyle (PVC). Si les procédés utilisés pour fabriquer ces deux plastiques sont quelque peu différents, les procédés de liaison de ces plastiques sont très similaires.

  • 1. Obtention du matériau de base

La plupart des fabricants de similicuir utilisent du coton ou du polyester comme matériau de base pour leurs tissus. Les types de tissus en polyester ou en coton utilisés comme base pour le cuir artificiel sont généralement poreux et rugueux, ce qui signifie qu'ils doivent être fabriqués d'une manière particulière. Dans certains cas, les fabricants de similicuir peuvent également concevoir leurs propres matériaux de base, mais il est beaucoup plus courant que ces fabricants obtiennent leurs matériaux de base auprès d'installations de production tierces.

  • 2. Formulation du plastique

Ensuite, les fabricants de similicuir doivent diluer les substances plastiques qu'ils lieront à leurs tissus de base. Le PVC, par exemple, est fabriqué en combinant des composants du sel et du pétrole. Les fabricants produisent du chlore en exposant le sel à l'électrolyse, puis ils combinent ce chlore avec l'éthylène, qui est dérivé du pétrole.

La substance qui en résulte est appelée dichlorure d'éthylène, qui est ensuite transformé en chlorure de vinyle monomère à haute température. Ensuite, ces monomères sont transformés en polymères avec la résine de chlorure de polyvinyle. Le PVC utilisé dans la production de cuir artificiel doit être flexible, les fabricants ajoutent donc des plastifiants à ce produit pétrolier pour qu'il se lie au tissu de base utilisé dans la production d'ersatz de cuir.

Le processus de création du PU est un peu plus complexe et fait intervenir des isocyanates, des polyols et divers additifs. Les différents polymères utilisés dans la production de PU réagissent les uns avec les autres et sont ensuite traités. Le PU utilisé dans la production de faux cuir est exposé à des additifs plastifiants pour obtenir un matériau final flexible.

  • 3. Lier les matériaux

Ensuite, les fabricants de faux cuir lient le PU ou le PVC aux textiles de base sous-jacents. Divers procédés peuvent être utilisés, mais ils consistent généralement à faire fondre le plastique et à le superposer au textile de base.

  • 4. Découpage et préparation du tissu

Une fois que le plastique a été lié au tissu de base, il est découpé dans la forme et la taille souhaitées. Dans la plupart des cas, le faux cuir est vendu au mètre en longues bandes.

Le processus de fabrication du faux cuir végétal est quelque peu différent des étapes décrites ci-dessus, mais chaque entreprise qui fabrique actuellement cette substance a sa propre méthode de production.

 

Comment utilise-t-on le tissu en similicuir ?

Le faux cuir est un substitut direct du cuir, et il est donc utilisé pour les mêmes applications que le cuir véritable. Par exemple, l'ameublement est l'une des applications les plus courantes du similicuir. Les canapés, les sièges de voiture, les chaises et les tables basses ou les boîtes à bijoux sont tous recouverts de cuir synthétique, mais cette substance est également utilisée dans la fabrication de certaines tentures murales.

utilisation du similicuir

Dans le monde de l'habillement et des accessoires, le faux cuir est couramment utilisé dans la maroquinerie pour les sacs à main, les chaussures, les bottes, les gants et les chapeaux. Cette matière est également très tendance pour la conception des vêtements d'extérieur comme les vestes, mais elle ne résiste pas au temps aussi bien que le vrai cuir. Parmi les autres exemples d'applications du faux cuir, citons les valises, les porte-documents, les bracelets de montre, les étuis de smartphone et les étuis d'appareil photo.

boite a bijoux en cuir


Où est produit le similicuir ?

Le plus grand producteur de faux cuir est la Chine. Ce pays possède également le plus grand marché pour les produits en cuir synthétique, qu'il exporte dans le monde entier vers les consommateurs d'Asie, d'Europe, d'Amérique du Sud et d'Amérique du Nord.

Comme de plus en plus de nations atteignent un niveau d'industrialisation de premier ordre, la demande mondiale de produits en faux cuir devrait augmenter en conséquence. Le prix relativement bas du cuir synthétique par rapport au cuir véritable continue de favoriser la popularité du faux cuir dans les régions où la pauvreté est courante, mais où les conditions climatiques défavorables stimulent la demande de textiles résistants aux intempéries.

 

Quels sont les différents types de tissus en similicuir ?

Chaque type de faux cuir possède des attributs différents, et chaque forme de cette matière synthétique est idéale pour une application particulière :

1. Cuir PU

Ce matériau est le type de cuir synthétique le moins cher du marché. En conséquence, il est moins durable et moins confortable que les autres types de similicuir.


2. Cuir PVC

Le cuir PVC est légèrement plus durable que le cuir PU et il est également produit en plus grande quantité. Le cuir PVC est aussi parfois connu sous le nom de cuir "Poromère".


3. Similicuir

Le terme "similicuir" désigne spécifiquement tout type de cuir synthétique composé d'une base en tissu et d'un revêtement en plastique. Par conséquent, le cuir PU et le cuir PVC sont tous deux des exemples de similicuir.


4. Le cuir à l'huile végétale.

Récemment, les fabricants ont commencé à expérimenter le cuir végétale. En plus d'être plus respectueux de l'environnement, le cuir végétale semble également plus durable que le cuir PU ou PVC. Cependant, ce tissu est également beaucoup plus cher que les autres types de cuir synthétique, ce qui l'a relégué au rang de produit de niche pour les végétaliens qui ne veulent pas polluer l'environnement.

 

Quel est l'impact du similicuir sur l'environnement ?

La production de similicuir a un impact généralement négatif sur l'environnement. Si la production de cuir synthétique permet d'éviter de faire du mal aux animaux, la vie animale est ironiquement mise à mal par l'accumulation constante de ce matériau non biodégradable dans l'écosystèmes.

La production des dérivés de combustibles fossiles utilisés dans la production de faux cuir, comme l'éthylène, introduit inévitablement des substances toxiques dans les écosystèmes environnants, et le pétrole est une ressource limitée qui ne peut être obtenue que par forage, ce qui nuit à la faune et la flore environnante. Bien que certaines installations de production de similicuir s'efforcent de réutiliser les solvants et de réduire leur impact environnemental global, ces efforts ne peuvent avoir qu'un impact limité sur les effets négatifs globaux de la production de cuir synthétique dans le monde.

similicuir végétal

Le cuir synthétique n'étant pas biodégradable, il reste dans l'environnement une fois qu'il est mis au rebut. Bien que les scientifiques ne sachent pas exactement combien de temps il faut aux substances synthétiques comme le PU et le PVC pour se biodégrader, les estimations les plus fiables suggèrent que ces matériaux resteront dans l'environnement pendant au moins 200 à 500 ans après leur date de fabrication. Étant donné que le cuir véritable se biodégrade en l'espace d'une ou deux décennies, le pouvoir polluant du faux cuir est beaucoup plus important que celui du cuir véritable.

Le faux cuir végétal a théoriquement un impact réduit sur l'environnement puisqu'il est biodégradable. Cependant, la part de marché du cuir synthétique végétal est si faible que les attributs bénéfiques pour l'environnement de ce tissu sont quasiment inexistants.


Newsletter

    Inscrivez vous pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail.